photo

Les chats sacrés de Birmanie deviennent des membres de la famille très affectueux, éveillés et joueurs. Ils sont très heureux de vivre en compagnie d’autres chats, d’autres animaux ainsi que d’enfants. Les chatons qui ont grandi en compagnie d’enfants ont le plus souvent des nerfs très solides et conviennent particulièrement bien à des foyers très animés ou comme chats d’exposition.
Leur manière ouverte et spontanée d’aller vers les gens, leur affection, leur fidélité, sans pour autant être importuns, font des birmans d’excellents compagnons pour les personnes âgées. Mais un chat sacré de Birmanie ne doit pas rester seul. Il a besoin qu’on lui consacre du temps pour qu’il se sente bien et qu’il puisse déployer complètement son caractère charmant. Ce n’est pas un chat pour des personnes professionnellement très actives qui sont rarement à la maison durant la journée, sauf si on lui donne un autre chat comme compagnon.

Le chat sacré de Birmanie est un chat d’appartement idéal qui ne cherche pas à sortir lorsqu’il a été élevé en appartement. Il est content d’avoir une terrasse, un balcon, un petit bout de jardin fermé ou au moins une fenêtre protégée pour qu’il puisse prendre l’air et observer les oiseaux. Mais il ne faut pas pour autant penser que c’est une race qui ne pourrait pas vivre dehors ! Il a l’instinct de survivre et de chasser comme tout autre chat. Si l’on habitait dans un environnement sans voitures, nous permettrions nous aussi à nos animaux de sortir. Si plusieurs chats sacrés de Birmanie vivent dans un ménage et si la place à disposition leur permet suffisamment d’individualité, ils développent des types de comportement semblables aux chats qui vivent en plein air. Il y a par exemple le célèbre rendez-vous «neutre» où le groupe de birmans se rencontre en début de soirée. Certaines pièces sont tabous pour l’un ou l’autre chat et les places préférées sont énergiquement défendues une fois conquises. Celui qui s’occupe beaucoup de ses birmans et qui leur parlent sera étonné de la grande variété de leurs réactions «verbales». Certains chats sacrés de Birmanie sont de véritables pipelettes.

Mais toutes ces capacités ne tombent pas tout simplement du ciel. Elles proviennent d’un élevage harmonieux, des dispositions naturelles de chaque chat et des lignées d’élevage. Lors du choix de ses animaux d’élevage, un éleveur conscient de ses responsabilités tiendra tout aussi bien compte de leur caractère que de leur apparence physique. Il n’utilisera pour son élevage que des chats au caractère typiquement affectueux du sacré de Birmanie.

This post is also available in: Allemand